L’analyse sanguine en matière de conduite malgré usage de stupéfiants

L’article L 235-1 du Code de la Route incrimine le fait de conduire un véhicule après avoir fait usage de stupéfiants. Mais pour déclarer coupable un prévenu sur la base de l’article précité, encore faut il que ce dernier ait non seulement fait l’objet d’une analyse sanguine ET QUE CELLE-CI SOIT REGULIERE.